Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : les lectures de Clarinette
  • : Journal de bord de mes lectures...avec mes petits mots à moi.
  • Contact

Association Miandra


Recherche

Je suis aussi là

Mon profil sur Babelio.com

Archives

je suis en train de lire...

 

 

la-vie-d-une-autre-frederique-deghelt

La vie d'une autre

 

Frédérique Deghelt

17 août 2006 4 17 /08 /août /2006 15:05
Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas emballé pour un auteur français, mais là, vraiment, j'ai trouvé là une sorte de "John Irving" à la française, avec des personnages moins loufoques, peut-être...
Jean-Paul Dubois brosse le portrait de français moyens avec pour personnage principal, Paul Blick, le narrateur. Des années 50 à 2002, on suit également l'évolution de la vie politique française avec son défilé de présidents, de De Gaulle à Chirac.
Paul Blick est sensé être un représentant typique de sa génération. Il passe une enfance morne entre des parents un peu éteints...connaît les joies de la "jouissance sans entrave" des années 70, épouse une femme chef d'entreprise d'un milieu plus aisé que le sien, se retrouve père au foyer. Il observe ses congénères d'un regard désorienté et désabusé, perplexe face à l'évolution du monde dans lequel il vit.
J'ai aimé les passages où Paul Blick se consacre à la photographie des arbres, où il parle de ses parents, de ses enfants... Son regard sur l'humanité est certes amer et désenchanté mais il n'est pas indifférent. Blick est simplement un humain comme les autres : impuissant, un peu lâche, il se débat comme il peut avec les tourments de la vie.
J'ai été moins touchée par les passages concernant la politique française. A vrai dire, je les ai survolés. Ceci dit, ça permet une petite révision sur les différents présidents qui ont dirigés notre pays et sur l'histoire récente de France en général.
Que dire d'autre sinon que ce livre a été pour moi un régal ? Jean-Paul Dubois possède une belle plume, il éclaire ses compatriotes d'une lumière à la fois triste, tendre et ironique.
Sans doute une de mes lectures préférées de cette année...

premières lignes : "Et ma mère tomba à genoux. Je n'avais jamais vu quelqu'un s'affaiser avec autant de soudaineté. elle n'avait même pas eu le temps de raccrocher le téléphone. J'étais à l'autre bout du culoir, mais je pouvais percevoir chacun de ses sanglots et les tremblements qui parcouraient son corps. Ses mains sur son visage ressemblaient à un pansement dérisoire. Mon père s'approcha d'elle, raccrocha le combiné et s'effondra à son tour dans le fauteuil de l'entrée. Il baissa la tête et se mit à pleurer. Silencieux, terrifié, je demeurais immobile à l'entrée du corridor. En me tenant à distance de mes parents, j'avais le sentiment de retarder l'échéance, de me préserver encore quelques instants d'une terrible nouvelle dont je devinais pourtant la teneur. Je restais donc là, debout, en lisière de la douleur, la peau brûlante et l'oeil aux aguets, observant la vitesse de propagation du malheur, attendant d'être soufflé à mon tour.
Mon frère Vincent est mort le dimanche 28 septembre 1958 à Toulouse, en début de soirée. La télévision venait d'annoncer que 17 668 790 Français avaient finalement adopté la nouvelle Constitution de la Vème République."



Une vie française
, Jean-Paul Dubois, Editions de l'Olivier, Collections Points, 401p.

Jean-Paul Dubois a reçu le Prix Fémina 2004 pour ce roman.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lilly 11/10/2006 22:05

Je te rassure, je ne suis pas une spécialiste de littérature, et j'ai du mal à voir si tel auteur écrit bien ou mal. Mais le livre que j'ai lu de Dubois ne m'a pas du tout accrochée. Des fois, je lis un livre dont l'histoire me déplaît, mais que je continue, parce que je suis accrochée. C'est comme cela que je reconnaîs les livres que personnellement, je trouve bien écrits.
Je regarderais plus en détails "Une vie française", peut-être serais-je alors tentée de le lire...

Clarinette 11/10/2006 23:47

Moi non plus je ne suis pas une spécialiste en littérature. Et comme toi, j'accroche ou je n'accroche pas. si un livre ne provoque aucune émotion chez moi, je vais m'ennuyer et arrêter ma lecture ou bien me forcer à continuer. C'est une question de feeling en fait. Et là, il se trouve que j'avais le bon feeling pour apprécier Une vie française...

Lilly 10/10/2006 22:17

Je viens de lire Maria est morte de cet auteur, et je me suis ennuyée à mourir... Je réalise que je ne fais que des critiques négatives sur les livres de ton blog... Je viens de voir que tu as emprunté L'adversaire, qui est un très bon livre ... Là ça va mieux. Donc, je continue ;-) Je trouve que Jean Paul Dubois a un style d'écriture vraiment commun, ses personnages sont certes humains, mais on a du mal à les aprécier. Peut-être que le livre que tu as lu est différent, j'ai lu une critique qui disait que Maria est morte était très triste par rapport aux autres ouvrages de cet auteur...

Clarinette 10/10/2006 23:06

Peut-être que le style de Dubois est commun, toujours est-il que j'ai aimé et que je l'ai trouvé très agréable à lire, ça faisait vraiment longtemps que je n'avais autant apprécié un auteur français. En tout cas au moment où je l'ai lu, j'ai été touché par diverses choses qu'il aborde dans son bouquin.En ce qui concerne L'adversaire, j'ai beaucoup aimé l'adaptation de Nicole Garcia au cinéma.

Alice 29/08/2006 17:05

Une Vie Française ma beaucoup plus et j'en garde un excellent souvenir de lecture.
J'ai aimé les passages où Paul Blick tire ses photos d'arbres.
Car mon autre passion avec la littérature est la photo.
Et quand j'ai lu le livre j'étais justement entrain de tirer des photos sur les arbres. J'ai trouvé qu'il avait bien rendu l'ambiance d'un labo photo.
Voilà, et bien avant de reçevoir le prix Femina il a reçu aussi le Prix du Roman de la Fnac.

Clarinette 29/08/2006 23:43

Les passages sur les arbres sont peut-être ceux que j'ai préférés, je les ai trouvés particulièrement émouvants et poétique...et pleins d'amour pour la nature...

Anne 18/08/2006 10:59

Moi aussi je classe ce livre dans mes meilleurs souvenirs de lectures. Par contre, moi, les passages sur la politique m'ont plu: ils ont  amélioré un peu ma culture générale contemporaine.
Je n'ai pas lu d'autres romans de Jean-Paul Dubois, et toi?

Clarinette 18/08/2006 14:58

Non, je n'ai pas lu d'autres livres de Jean-Paul Dubois mais ce livre m'a donné envie de mieux connaître cet auteur.

J'ai lu...

A

ABE Kôbô, La femme des sables
ABOUET Marguerite, Aya de Yopougon (BD)
ALGOUD Albert, L'intégrale des jurons du capitaine Haddock
ANGOT Christine, Pourquoi le Brésil ?
AUSTER Paul, L'invention de la solitude
AUSTER Paul, Léviathan

B

BACHMAN Richard, Marche ou crève
BADHWAR Inderjit, La chambre des parfums

 BAKER Robin, Primal
BANKS Russell, American darling
BARBERY Muriel, L'élégance du hérisson
BENAQUISTA Tonino, Quelqu'un d'autre
BEN SADOUN Florence, La fausse veuve
BESSON Philippe, L'arrière-saison
BESSON Philippe, L'enfant d'octobre
BLONDEL Jean-Philippe, Accès direct à la plage
BOYD William,Brazzaville Plage

BOYD William La vie aux aguets


C

CAPOTE Truman, De sang froid
CAPOTE Truman, La traversée del'été
CARRERE Emmanuel, L'adversaire
CARRERE Emmanuel, La classe de neige
CARRERE Emmanuel, La moustache
CARRERE Emmanuel, Un roman russe
CHI Li Soleil Levant
Claudel Philippe, Les âmes grises

D

DE ROSNAY Tatiana, Spirales
DONGALA Emmanuel B. Les petits garçons naissent aussi des étoiles
DUBOIS Jean-Paul, Une vie française
Dubois Jean-Paul, Hommes entre eux
Duong Thu Huong, Terre des oublis

E

EMECHETA Buchi, Citoyen de seconde zone
ERNAUX Annie
EVERETT Percival, Désert américain

F

FAYE Eric, Le syndicat des pauvres types
FARGUES Nicolas, J'étais derrière toi
FARGUES Nicolas, Rade Terminus

 FLYNN Gillian, Les apparences
FRAPPAT Hélène, Par effraction

G

 

GALLAY Claudie, Les déferlantes
GANDER Forrest, En ami
GARCIA MARQUEZ Gabriel, Cent ans de solitude
GAUDE Laurent, La mort du roi Tsongor
GAVALDA Anna, Ensemble, c'est tout

H

 

Haddon Mark, Le bizarre incident du chien pendant la nuit

HAMPATE BA Amadou, Amkoullel, l'enfant Peul

HETU  Julie, Baie Déception
HIGHSMITH Patricia
HIRAIDE Takashi, Le chat qui venait du ciel
HOLDER Eric, La baïne
HOSSEINI Khaled, Les cerfs-volants de Kaboul
HOUELLEBECQ Michel

I

IRVING John, Je te retrouverai
IRVING John, Un mariage poids moyen
ISHIGURO Kazuo, Auprès de moi toujours
ISHIGURO Kazuo, Lumière pâle sur les collines

J

JAUFFRET Régis

JONASSON Jonas, Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire
K

KASISCHKE Laura A moi pour toujours

KASISCHKE Laura, A Suspicious River

KASISCHKE Laura, La couronne verte
KASICHKE Laura, Un oiseau blanc dans le blizzard

KASISCHKE Laura, Rêves de garçons
KAWABATA Yasunari, Pays de neige
KENNEDY Douglas, Cul-de-sac

KENNEDY Douglas, The woman in the fifth
KENNEDY Douglas, Rien ne va  plus

KETTLER Pierre-François, L'arc de la lune
KHADRA Yasmina, L'attentat
KORBJITTI Chart, La chute de Fak
KOUROUMA Ahmadou, Le soleil des indépendances
KOUROUMA Ahmadou, Allah n'est pas obligé

L

LARCENET Manu, Le combat ordinaire (BD)
LARSSON Stieg, Milenium I : les hommes qui n'aimaient pas les femmes
LARSSON Stieg, Millenium II : la fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette

LE CALLET Blandine, la ballade de Lila K
LEE Harper, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur
LEIGH Julia, Ailleurs
LEWIS Roy, Pourquoi j'ai mangé mon père

M


MABANCKOU Alain, Black Bazar

MAC CARTHY Cormac, La route
MAC CORMACK Eric, L'épouse hollandaise

MANKELL Henning, Comedia infantil
MANKELL Henning, Le fils du vent
MANKELL Henning, Meurtriers sans visage
MANKELL Henning, Tea-Bag

MAZETTI Katarina, Le mec de la tombe d'à côté
MIANO Léonora, Contours du jours qui vient
MIANO Léonora, L'intérieur de la nuit

MILLAS Juan José, Le dédordre de ton nom
MIURA Kiyohiro, Je veux devenir moine zen

MOGGACH Deborah, Ces petites choses

MURAKAMI Haruki, 1Q84
MURAKAMI Haruki, Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil
MURAKAMI Haruki, Chroniques de l'oiseau à ressort
MURAKAMI Haruki, Danse, danse, danse
MURAKAMI Haruki, La course au mouton sauvage
MURAKAMI Haruki, La ballade de l'impossible
MURAKAMI Haruki, La fin des temps
MURAKAMI Haruki, Les amants du Spoutnik
MURAKAMI Haruki, Kafka sur le rivage

MURAKAMI Haruki, Sommeil

N

NGOZI ADICHIE Chimananda, L'hibiscus pourpre
NOTHOMB Amélie, Biographie de la faim

O

OATES Joyce Carol, Les chutes
OGAWA Yôkô, La formule préférée du professeur
OGAWA Yôkô, La petite pièce hexagonale
OGAWA Yôkô, L'annulaire
OGAWA Yôkô, Le musée du silence
O'FAOLAIN Nuala, On s'est déjà vu quelque part ?
O'FAOLAIN Nuala, Chimères
OVALDE Véronique, Et mon coeur transparent

P

PAASILINNA Arto, Le bestial serviteur du pasteur Huuskonen
PAASILINNA Arto, Le lièvre de Vatanen
PAASILINNA Arto, Petits suicides entre amis
PEJU Pierre, La diagonale du vide
PESSL Marisha, La physique des catastrophes
PETILLON, L'affaire du voile (BD)
PINGEOT Mazarine, Le cimetière des poupées

R

RENDELL Ruth,L'analphabète
RIVIERE François, Un long et meveilleux suicide
ROTH Philip, La tache
ROY Arundhati, Le dieu des petits riens
RUFFIN Jean-Christophe, Rouge Brésil
RUIZ ZAFON Carlos, L'ombre du vent
RUSSO Richard, Le déclin de l'empire Whiting
RYU Murakami,Les bébés de la consigne automatique

S

SATRAPI Marjane, Persepolis (BD)
SCHUITEN François, La tour (BD)
SEMPE-GOSCINY, Le petit Nicolas
SEN Selina, Après la mousson

SERRE Anne, Les débutants
SI JE Dai, Le complexe de Di

T

 

TANIGUCHI Jirô
TOURNIER Michel, Le roi des Aulnes

U

UDALL Brady, Le destin miraculeux d'Edgar Mint

UDALL Brady, Le polygame Solitaire

V

 

VANN David, Désolations
VANN David, Sukkwann Island
VARGAS Fred, Pars vite et reviens tard

Y

YOSHIMOTO Banana, Kitchen
YOSHIMURA Akira, La jeune fille suppliciée sur une étagère

 

Z


ZWEIG Stefan, Marie-Antoinette

Mes auteurs favoris