Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : les lectures de Clarinette
  • : Journal de bord de mes lectures...avec mes petits mots à moi.
  • Contact

Association Miandra


Recherche

Je suis aussi là

Mon profil sur Babelio.com

Archives

je suis en train de lire...

 

 

la-vie-d-une-autre-frederique-deghelt

La vie d'une autre

 

Frédérique Deghelt

17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 18:13

quartierlointain  Un homme rentre chez lui à Tokyo par le Shinkansen (TGV japonais) et se retrouve dans la ville de son enfance et dans la peau de ses quatorze ans. Il tente alors de modifier le cours de son passé. Un chef-d'oeuvre plein de sensibilité et de délicatesse.

 

smil-titcoeur.gifsmil-titcoeur.gifsmil-titcoeur.gifsmil-titcoeur.gifQuartier lointain, l'intégrale, Jirô Taniguchi, Casterman.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

anneesdouces2.jpg

anneesdouces.jpg

 Une adaptation du roman de Hiromi Kawakami. Une jeune femme tombe par hasard sur son ancien professeur. Au fil de rencontres fortuites, un lien tendre et subtil va se tisser entre eux. Une belle histoire d'amour qui prend son temps et qui met les papilles en éveil puisque la cuisisne et la gastronomie japonaises y sont très présentes. 

 

smil-titcoeur.gifsmil-titcoeur.gifsmil-titcoeur.gifsmil-titcoeur.gifLes années douces, tomes 1 et 2, Taniguchi & Kawakami, Casterman.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sauveteur.jpgUn guide de haute montagne descend à Tokyo retrouver la fille d'un ami décédé quelques années auparavant.

 

smil-titcoeur.gifsmil-titcoeur.gifsmil-titcoeur.gifLe sauveteur, Jirô Taniguchi, Casterman.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'année dernière j'ai eu la chance de réaliser un de mes rêves : j'ai pu effectuer un cours séjour au Japon au cours duquel j'ai visité principalement Tokyo et Kyôtô. Evidemment, deux semaines ne m'ont pas suffi pour explorer en profondeur l'âme et la culture japonaise, mais j'en ai eu un tout petit aperçu. En lisant les mangas de Jirô Taniguchi, j'ai retrouvé avec plaisir les paysages aperçus là-bas. Le graphisme de Taniguchi rend avec précision l'architecture  des villes japonaises et l'atmosphère qui s'en dégage. On retrouve également chez ses personnages la réserve et la pudeur des sentiments caractéristiques des Japonais. Ces trois ouvrages magnifiques permettent un beau voyage dans le Japon d'aujourd'hui.

Repost 0
Published by Clarinette - dans livres en bulles
commenter cet article
16 juillet 2007 1 16 /07 /juillet /2007 19:35
persepolis.jpgJ'avais découvert Persepolis il y a quelques années à l'époque où il passait en feuilleton dans "Libé". Dernièrement on me l'a offert pour mon anniversaire, j'ai pu me régaler avec les quatre tomes réunis en un seul. Marjane Satrapi y raconte toute une tranche de sa vie. de son enfance dans l'Iran du shah jusqu'à son départ pour la France à l'âge de 24 ans, en passant par la révolution islamiste et un séjour en Autriche.
Marjane a été élevée de manière très libérale par des parents qui se voulaient progressistes. Elle a fait toute sa scolarité en école française et ses parents se sont toujours efforcés de lui inculquer les notions de libre arbirtre et de liberté d'expression.
On apprend une foule de choses sur son pays, des choses  graves et dramatiques sont décrites avec beaucoup d'humour, sans que le style soit lourd ni emphatique. Le passage en Autriche m'a aussi beaucoup plu car c'est là qu'elle découvre la vie à l'Occidentale mais aussi l'incompréhension, la solitude, parfois le racisme, c'est aussi là qu'elle va faire l'apprentissage de la vie et la liberté.
L'autre jour une collègue me disait qu'elle avait trouvé Persepolis mal écrit, dans un style trop simpliste et trop naïf.  Je trouve qu'au contraire, c'est cette simplicité qui fait la force du livre car il est à la fois limpide et sous une naïveté apparente se cache une ironie percutante. Le graphisme en noir et blanc très épuré peut paraître aussi très simple, voire enfantin. Mais quand on  regarde bien, on se rend compte que l'essentiel y est exprimé sans fioriture. Les décors sont rares mais les visages sont expressifs.
C'est vrai que Marjane satrapi a évolué dans un milieu plutôt favorisé matériellement et intellectuellement, mais difficile de ne pas être admirative devant cette femme qui a gardé son franc-parler devant la répression et a su braver les interdits instaurés par les "barbus". Elle nous montre aussi que les iraniens ne sont pas un peuple figé par des lois rigides et souvent absurdes. Il savent aussi en rire. Derrière les voiles des femmes se cache un monde festif plein de fantaisie. Une autre image de l'Iran qu'on n'a pas souvent l'occasion de voir...

persepolis1.jpg

smil-titcoeur.gifsmil-titcoeur.gifsmil-titcoeur.gifsmil-titcoeur.gifPersepolis de Marjane Satrapi,  Editions L'Association, Collection Ciboulette.
Repost 0
Published by Clarinette - dans livres en bulles
commenter cet article
2 décembre 2006 6 02 /12 /décembre /2006 15:48

J'ai acheté ce livre pour l'offrir à une copine et, au passage, je me suis fait plaisir, je l'ai lu !
Aya est une jeune ivoirienne qui vit à Yopougon, un quartier populaire d'Abidjan, son rêve : poursuivre ses études et devenir médecin. Elle nous parle de ses copines Adjoua et Bintou...Elles sont confrontés aux préoccupations que connaissent les adolescentes du monde entier : petits copains, parents qui les surveillent...Les auteurs ont délibérément choisi de sortir des images de misère et de violence qu'on peut avoir de l'Afrique. Ils montre ici une Afrique pleine de vie et d'humour.
Le scénario a été écrit par Marguerite Abouet, une ivoirienne, qui s'est probablement inspirée de son propre vécu.
Ce livre fourmille de petits détails qui nous plongent dans l'ambiance, par les images autant que par le texte. Celui-ci est écrit dans un français plein d'expressions savoureuses comme on le parle en Afrique de l'Ouest. A la fin, il y a un petit lexique et quelques "leçons" sur le mode de vie ivoirien.
Un vrai petit bijou, qui, loin des clichés exotiques, nous emmène dans une Afrique bien réelle et réaliste.


Cet album a reçu en 2006 le prix du premier album à Angoulême.

Aya de Yopougon, de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie, Editions Gallimard.

Je sens que je ne vais pas tarder à m'offrir le deuxième album et celui-là je vais me le garder !


Repost 0
Published by Clarinette - dans livres en bulles
commenter cet article
13 juin 2006 2 13 /06 /juin /2006 10:26


















Ces trois albums m'ont été offerts pour mon anniversaire. La personne qui me les a offerts m'en a fait un éloge dithyrambique. A première vue, je n'ai pas été emballée par le graphisme. Je suis plutôt classique en la matière. J'aime les jolis dessins aux traits nets et bien marqués. Et puis, en m'y plongeant, dès la première page, j'ai été d'emblée interpellée d'abord par le contenu, puis j'ai "avalé" les trois albums d'une traite.

Le combat ordinaire  (extrait)

Manu Larcenet y raconte sa vie. Le premier album démarre au moment où il décide d'arrêter sa psychanalyse. Il arrive à un âge intermédiaire (à mon avis quelque part entre trente et quarante ans) où l'on commence à faire le bilan, à regarder d'où l'on vient, et à se demander où l'on va. Quel que soit l'âge que l'on puisse avoir, on se retrouve forcément dans ses propos et ses interrogations car ils sont universels. Manu Larcenet aborde tous les aspect de sa vie, personnelle et professionnelle : la confrontation au deuil, la peur de la paternité, et puis les petites choses de la vie, tout simplement, les tracas, les humiliations...Il n'hésite pas à exposer ses failles et ses angoisses. Mais tout est traité avec sensibilité, humilité, une infinie délicatesse et une bonne dose d'humour. Je suis loin d'être une spécialiste en la matière, mais j'ai trouvé que la simplicité de ses dessins permettait de dédramatiser le contenu parfois grave.
Bref... Les mots me manquent pour parler de ces trois BD. J'ai ri à plusieurs reprises, mais j'ai eu aussi les larmes aux yeux et c'est très émue que j'ai refermé le dernier album.

A lire de toute urgence !

Ce qui est précieux (extrait)


Manu Larcenet a reçu le prix d'Angoulême du meilleur album en 2004.

Le combat ordinaire, Les quantités négligeables (tome
2), Ce qui est précieux (tome 3) de Manu Larcenet, Editions Dargaud.

Voir le blog de Manu Larcenet


Lire la biographie de Manu Larcenet
Repost 0
Published by Clarinette - dans livres en bulles
commenter cet article
19 avril 2006 3 19 /04 /avril /2006 00:00


L'inspecteur Jack Palmer enquête sur la disparition d'une jeune fille qui se serait convertie à l'islam.
Pétillon aborde les problèmes de l'Islam en France avec finesse et drôlerie. Il jette un oeil moqueur sur la communauté musulmane et ses paradoxes. Cela donne lieu à des scènes très cocasses. De plus l'inspecteur tête en l'air est irrésistible avec son chapeau et son imperméable trop grands.






Mine de rien avec cette BD, Pétillon nous éclaire un peu plus sur les musulmans de France.
A lire pour rire et pour réfléchir...




L'affaire du voile, Pétillon, Editions Albin Michel 2006.
Repost 0
Published by Clarinette - dans livres en bulles
commenter cet article
18 décembre 2005 7 18 /12 /décembre /2005 00:00
Je suis tombé par hasard sur cette BD il y a une quinzaine d'année chez un ami et j'ai eu un vrai coup de coeur.
Contrairement à ce que j'ai cru pendant longtemps, François Schuiten n'est pas architecte mais ce sont son père, son frère et sa soeur qui l'étaient. Cela a probablement eut une influence sur son oeuvre car on retrouve dans son graphisme la précision des dessins d'architectes. Les perspectives sont vertigineuses, rien n'est laissé au hasard.

                   Il s'agit d'une sorte de Tour de Babel dont les habitants  eux-mêmes ne connaissent ni les dimensions, ni la forme. Giovanni Battista assure la maintenance d'une partie de cette tour. Un jour il décide de quitter sa zone qui tombe en ruine pour alerter les autorités responsables. Dans cet album Schuiten et Peeters décrivent un monde utopique en pleine décadence. J'ai été un peu déçue par la fin mais je suis restée émerveillée par l'ensemble de l'album dont chaque image est un régal. Pour certaines, Schuiten s'est inspiré de peintres tels que Brueghel ou Delacroix.

       

François Schuiten est l'auteur de nombreuses BD dont la série "les cités obscures" en collaborations avec Benoît Peeters. Il a collaboré à conceptions de films et de documentaires. Il a réalisé de nombreuses affiches illustrations, sérigraphies et lithographies ainsi que des timbres belges. Il  a conçu la station "Arts et Métiers" à Paris ainsi que la station "Porte de Hal" à Bruxelles.
Il a reçu en 2002 le Grand Prix d'Angoulême pour l'ensemble de son oeuvre.




La Tour, François Shuiten, Benoît Peeters, Editions Casterman, Les romans (A suivre)









Repost 0
Published by Clarinette - dans livres en bulles
commenter cet article
28 novembre 2005 1 28 /11 /novembre /2005 00:00

Il y a quelques semaines, je suis tombée par hasard dans une librairie sur ce petit livre. Je cherchais à mettre la main dessus depuis longtemps. Etant profondément tintinophile et surtout haddockophile, je me suis empressée de l'acheter*.
Ce livre est une mine de raretés de la langue française. Il fallait que Hergé soit très érudit pour employer ces mots dont certains sont très savants.
Albert Algoud a repris chaque expression et a effectué un remarquable travail de recherche pour en donner la définition et l'origine exacte.
On y apprend entre autre ce qu'est un doryphore, un khroumir, un ophicléide, un bachi-bouzouk et l'origine des célèbres "Tonnerre de Brest" et "Mille sabords".

Je me régale et je ne me lasse pas de feuilleter ce livre savoureux. Avec, bien sûr, les illustrations de Hergé et en star principale, le capitaine Haddock personnage bourru, ronchon et colérique mais haut en couleur et éminemment sympathique.
Un livre pour rire et s'instruire.
A lire et relire sans modération.



L'intégrale des jurons du capitaine Haddock, Albert Algoud, Editions Casterman

*N.B. Pour dire la vérité, je l'ai acheté pour l'offrir à quelqu'un, mais je me suis fait plaisir en même temps !

Repost 0
Published by Clarinette - dans livres en bulles
commenter cet article

J'ai lu...

A

ABE Kôbô, La femme des sables
ABOUET Marguerite, Aya de Yopougon (BD)
ALGOUD Albert, L'intégrale des jurons du capitaine Haddock
ANGOT Christine, Pourquoi le Brésil ?
AUSTER Paul, L'invention de la solitude
AUSTER Paul, Léviathan

B

BACHMAN Richard, Marche ou crève
BADHWAR Inderjit, La chambre des parfums

 BAKER Robin, Primal
BANKS Russell, American darling
BARBERY Muriel, L'élégance du hérisson
BENAQUISTA Tonino, Quelqu'un d'autre
BEN SADOUN Florence, La fausse veuve
BESSON Philippe, L'arrière-saison
BESSON Philippe, L'enfant d'octobre
BLONDEL Jean-Philippe, Accès direct à la plage
BOYD William,Brazzaville Plage

BOYD William La vie aux aguets


C

CAPOTE Truman, De sang froid
CAPOTE Truman, La traversée del'été
CARRERE Emmanuel, L'adversaire
CARRERE Emmanuel, La classe de neige
CARRERE Emmanuel, La moustache
CARRERE Emmanuel, Un roman russe
CHI Li Soleil Levant
Claudel Philippe, Les âmes grises

D

DE ROSNAY Tatiana, Spirales
DONGALA Emmanuel B. Les petits garçons naissent aussi des étoiles
DUBOIS Jean-Paul, Une vie française
Dubois Jean-Paul, Hommes entre eux
Duong Thu Huong, Terre des oublis

E

EMECHETA Buchi, Citoyen de seconde zone
ERNAUX Annie
EVERETT Percival, Désert américain

F

FAYE Eric, Le syndicat des pauvres types
FARGUES Nicolas, J'étais derrière toi
FARGUES Nicolas, Rade Terminus

 FLYNN Gillian, Les apparences
FRAPPAT Hélène, Par effraction

G

 

GALLAY Claudie, Les déferlantes
GANDER Forrest, En ami
GARCIA MARQUEZ Gabriel, Cent ans de solitude
GAUDE Laurent, La mort du roi Tsongor
GAVALDA Anna, Ensemble, c'est tout

H

 

Haddon Mark, Le bizarre incident du chien pendant la nuit

HAMPATE BA Amadou, Amkoullel, l'enfant Peul

HETU  Julie, Baie Déception
HIGHSMITH Patricia
HIRAIDE Takashi, Le chat qui venait du ciel
HOLDER Eric, La baïne
HOSSEINI Khaled, Les cerfs-volants de Kaboul
HOUELLEBECQ Michel

I

IRVING John, Je te retrouverai
IRVING John, Un mariage poids moyen
ISHIGURO Kazuo, Auprès de moi toujours
ISHIGURO Kazuo, Lumière pâle sur les collines

J

JAUFFRET Régis

JONASSON Jonas, Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire
K

KASISCHKE Laura A moi pour toujours

KASISCHKE Laura, A Suspicious River

KASISCHKE Laura, La couronne verte
KASICHKE Laura, Un oiseau blanc dans le blizzard

KASISCHKE Laura, Rêves de garçons
KAWABATA Yasunari, Pays de neige
KENNEDY Douglas, Cul-de-sac

KENNEDY Douglas, The woman in the fifth
KENNEDY Douglas, Rien ne va  plus

KETTLER Pierre-François, L'arc de la lune
KHADRA Yasmina, L'attentat
KORBJITTI Chart, La chute de Fak
KOUROUMA Ahmadou, Le soleil des indépendances
KOUROUMA Ahmadou, Allah n'est pas obligé

L

LARCENET Manu, Le combat ordinaire (BD)
LARSSON Stieg, Milenium I : les hommes qui n'aimaient pas les femmes
LARSSON Stieg, Millenium II : la fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette

LE CALLET Blandine, la ballade de Lila K
LEE Harper, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur
LEIGH Julia, Ailleurs
LEWIS Roy, Pourquoi j'ai mangé mon père

M


MABANCKOU Alain, Black Bazar

MAC CARTHY Cormac, La route
MAC CORMACK Eric, L'épouse hollandaise

MANKELL Henning, Comedia infantil
MANKELL Henning, Le fils du vent
MANKELL Henning, Meurtriers sans visage
MANKELL Henning, Tea-Bag

MAZETTI Katarina, Le mec de la tombe d'à côté
MIANO Léonora, Contours du jours qui vient
MIANO Léonora, L'intérieur de la nuit

MILLAS Juan José, Le dédordre de ton nom
MIURA Kiyohiro, Je veux devenir moine zen

MOGGACH Deborah, Ces petites choses

MURAKAMI Haruki, 1Q84
MURAKAMI Haruki, Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil
MURAKAMI Haruki, Chroniques de l'oiseau à ressort
MURAKAMI Haruki, Danse, danse, danse
MURAKAMI Haruki, La course au mouton sauvage
MURAKAMI Haruki, La ballade de l'impossible
MURAKAMI Haruki, La fin des temps
MURAKAMI Haruki, Les amants du Spoutnik
MURAKAMI Haruki, Kafka sur le rivage

MURAKAMI Haruki, Sommeil

N

NGOZI ADICHIE Chimananda, L'hibiscus pourpre
NOTHOMB Amélie, Biographie de la faim

O

OATES Joyce Carol, Les chutes
OGAWA Yôkô, La formule préférée du professeur
OGAWA Yôkô, La petite pièce hexagonale
OGAWA Yôkô, L'annulaire
OGAWA Yôkô, Le musée du silence
O'FAOLAIN Nuala, On s'est déjà vu quelque part ?
O'FAOLAIN Nuala, Chimères
OVALDE Véronique, Et mon coeur transparent

P

PAASILINNA Arto, Le bestial serviteur du pasteur Huuskonen
PAASILINNA Arto, Le lièvre de Vatanen
PAASILINNA Arto, Petits suicides entre amis
PEJU Pierre, La diagonale du vide
PESSL Marisha, La physique des catastrophes
PETILLON, L'affaire du voile (BD)
PINGEOT Mazarine, Le cimetière des poupées

R

RENDELL Ruth,L'analphabète
RIVIERE François, Un long et meveilleux suicide
ROTH Philip, La tache
ROY Arundhati, Le dieu des petits riens
RUFFIN Jean-Christophe, Rouge Brésil
RUIZ ZAFON Carlos, L'ombre du vent
RUSSO Richard, Le déclin de l'empire Whiting
RYU Murakami,Les bébés de la consigne automatique

S

SATRAPI Marjane, Persepolis (BD)
SCHUITEN François, La tour (BD)
SEMPE-GOSCINY, Le petit Nicolas
SEN Selina, Après la mousson

SERRE Anne, Les débutants
SI JE Dai, Le complexe de Di

T

 

TANIGUCHI Jirô
TOURNIER Michel, Le roi des Aulnes

U

UDALL Brady, Le destin miraculeux d'Edgar Mint

UDALL Brady, Le polygame Solitaire

V

 

VANN David, Désolations
VANN David, Sukkwann Island
VARGAS Fred, Pars vite et reviens tard

Y

YOSHIMOTO Banana, Kitchen
YOSHIMURA Akira, La jeune fille suppliciée sur une étagère

 

Z


ZWEIG Stefan, Marie-Antoinette

Mes auteurs favoris